David Cuñado


Passionné, volubile, authentique et spontané ! Voilà les quatre façons de parler de David Cuñado, entertainer, chanteur, comédien et animateur.

Depuis toujours, David touche à tout, tant que cela procure de la joie, du bonheur et du positif aux autres et à lui-même. Divertir, chanter, débattre et se confronter au public, David le fait depuis plus de vingt ans.

Après une formation dans la vente et une première expérience sur les planches, au théâtre, il se lance dans l’aventure télévisuelle, sur la TSR. David a 28 ans et présente l’émission culte « Garage », en direct. Sa spontanéité, ses capacités d’improvisation et son ton léger convainquent les producteurs de la TSR qui confieront à David plusieurs émissions entre 1998 et 2010. Il anime notamment Miss et Mister Suisse ou encore la « Singing Compagnie », avant de se frotter à la radio, en 2003.

A partir de 2010, David Cuñado prend la tangente. Il quitte le service public pour la chaîne locale genevoise Léman Bleu. Ce changement n’est pas un simple mercato télévisuel mais une véritable révolution pour David Cuñado qui décide alors de faire du « feel good » son nouveau credo. Le « Journal des bonnes nouvelles » promeut ainsi le positivisme et l’actualité joyeuse, le temps d’une saison entre 2010 et 2011. Une expérience positiviste déjà tentée – et réussie – sur la TSR l’année précédente avec la chronique des « Petits plaisirs de la vie », dans l’émission « Dolce vita ».

Cette positive attitude, David Cuñado la garde sur scène, avec un premier spectacle en 2012 – « La belle vie » – puis un second en 2013 – « Qui veut faire l’humour avec moi ? ». A chaque fois, des chansons, des histoires et des sketches viennent enjouer les spectateurs pour les sortir de leur marasme quotidien.

Aujourd'hui...

Aujourd’hui, David Cuñado continue de propager sa bonne humeur et son authenticité sur scène, à la télé et à la radio. Depuis 2017, il propose également cette cure de jouvence positive aux entreprises. Dans une ambiance décontractée, David Cuñado booste les équipes en parlant avec humour de leurs problèmes et de leurs petits bonheurs au travail. Une cure improvisée de rire et de « feel good » bénéfique aussi bien aux employés, qu’aux patrons … et aux affaires !